Skip to content

Storytelling : La méthodologie pour structurer vos histoires

À long terme, le livre le plus influent du XXe siècle pourrait bien s’avérer être Le héros aux mille et un visages de Joseph Campbell.

Il est certainement vrai que le livre a un impact majeur sur l’écriture et la narration, que ce soit dans le cinéma, la littérature ou le marketing.

Consciemment ou non, des cinéastes tels que John Boorman, George Miller, Steven Spielberg, George Lucas et Francis Coppola doivent leur succès au modèle sans âge identifié par Joseph Campbell dans le livre.

Les idées du livre constituent un excellent ensemble d’outils analytiques.

Avec eux, vous pouvez composer une histoire pour chaque situation, une histoire dramatique, humoristique et psychologiquement vraie.

Vous pouvez toujours déterminer ce qui ne va pas avec une histoire qui patauge et vous pouvez trouver une meilleure solution à presque tous les problèmes d’histoire en examinant le modèle présenté dans le livre.

Il n’y a rien de nouveau dans le livre.

Les idées y sont plus anciennes que les pyramides, plus anciennes que Stonehenge, plus anciennes que les peintures rupestres les plus anciennes.

La contribution de Campbell a été de rassembler les idées, de les reconnaître, de les articuler, de les nommer.

Ce qu’il a découvert dans son étude des mythes du monde, c’est qu’ILS SONT TOUT SIMPLEMENT LA MÊME HISTOIRE – qu’ils se répètent inlassablement dans une infinie variation.

Il a découvert que toute narration d’histoires, consciemment ou non, suit les anciens schémas mythiques et des blagues les plus grossières aux plus hautes littératures, on peut le voir comme « Le mythe du héros »; le « MONOMYTHE » dont il énonce les principes dans le livre.

Campbell était un étudiant du psychologue suisse Carl Jung, et les idées du HÉROS AU MILLE VISAGES sont souvent décrites comme étant Jungiennes.

Le livre est basé sur l’idée de Jung que  » Les archétypes « répètent sans cesse des personnages qui se produisent dans les rêves de tous les peuples et dans les mythes de toutes les cultures.

Jung croyait que ces archétypes étaient le reflet de l’esprit humain – que notre esprit se divisait en ces personnages pour jouer le drame de nos vies.

Les personnages répétés du mythe du héros, tels que le jeune héros, le vieil homme sage, la femme métamorphosée et la némésis obscure, sont identiques aux archétypes de l’esprit humain, comme le montrent les rêves.

C’est pourquoi les mythes et les histoires construites sur le modèle mythologique sont toujours psychologiquement vraies.

Ces histoires sont de vrais modèles du fonctionnement de l’esprit humain, de vraies cartes de la psyché.

Ils sont psychologiquement valables et réalistes même quand ils décrivent des événements fantastiques, impossibles, irréels.

Cela explique le pouvoir universel de telles histoires.

Les histoires construites sur le modèle du héros aux mille visages ont un attrait qui peut être ressenti par tout le monde, car elles proviennent d’une source universelle dans l’inconscient collectif et reflètent des préoccupations universelles.

Ils traitent de questions universelles telles que « Pourquoi suis-je né? » « Qu’est-ce qui se passe quand je meurs? » « Comment puis-je surmonter mes problèmes de vie et être heureux?« 

Les idées du livre peuvent être appliquées à la compréhension de tout problème humain.

C’est une grande clé de la vie et un outil majeur pour traiter plus efficacement avec un public de masse.

Si vous voulez comprendre les idées derrière le mythe du Héros, rien ne peut remplacer la lecture du livre.

C’est une expérience qui permet de changer les gens.

C’est aussi une bonne idée de lire beaucoup de mythes, mais cela revient au même, puisque Campbell passe l’essentiel de son livre à illustrer son propos en rappelant d’anciens mythes.

Campbell donne une version condensée du mythe du héros.

12 étapes pour structurer vos histoires

Les étapes du voyage du héros sont les suivantes:

1. Le monde ordinaire

Le héros est présenté dans son monde ordinaire.

La plupart des histoires se déroulent dans un monde extraordinaire, un monde nouveau et étranger à son héros.

Si vous voulez raconter l’histoire d’un poisson sortant de son élément habituel, vous devez d’abord créer un contraste en le montrant dans son monde banal et ordinaire.

C’est de là que vient le héros.

C’est son endroit sûr.

Sa vie quotidienne où nous apprenons des détails cruciaux sur notre héros, sa vraie nature, ses capacités et sa vision de la vie.

Ceci ancre le héros en tant qu’être humain, tout comme vous et moi, compatissez avec son sort.

 

2. Appel à l’aventure

Le héros se voit confronté à un problème, à un défi ou à une aventure. Peut-être que la terre est en train de mourir, comme dans les récits d’Arthur sur la recherche du Saint Graal.

L’aventure du héros commence lorsqu’il reçoit un appel à l’action, tel qu’une menace directe pour sa sécurité, sa famille, son mode de vie ou la paix de la communauté dans laquelle il vit.

Ce n’est peut-être pas aussi simple qu’un coup de feu, mais simplement un appel à la conversation, et  cela peut perturber le confort du Monde ordinaire du héros et présenter un défi où une quête qui doit être entrepris.

 

3. Refus de l’appel

Souvent, le héros rechigne au seuil de l’aventure. Après tout, il fait face à la plus grande des peurs: la peur de l’inconnu.

Bien que le héros puisse être impatient d’accepter la quête, une seconde pensée ou même des doutes personnels quant à sa capacité à relever le défi.

Lorsque cela se produit, le héros refuse l’appel et obtient un résultat.

Le problème auquel il est confronté peut sembler être bien meilleur que la route périlleuse à venir.

Ce serait aussi notre propre réponse et encore plus utile au héros réticent.

 

4. Rencontre avec le mentor

À ce tournant crucial où le héros a désespérément besoin de conseils, il rencontre un mentor qui lui donne quelque chose dont il a besoin.

On pourrait lui donner un objet de grande importance, un aperçu du dilemme auquel il est confronté, des conseils avisés, une formation pratique ou même la confiance en soi.

Le mentor en fournit au héros pour vous aider à trouver vos doutes et vous donner la force et le courage de commencer votre quête.

Finalement, le héros doit faire face à l’inconnu par lui-même.

Parfois, le sage vieillard doit donner un coup de pied rapide au héros pour que l’aventure se poursuive.

 

5. Franchir le seuil

Le héros est maintenant prêt à donner suite à son appel au monde.

Il peut y aller volontairement ou peut-être être poussé, mais il se rend enfin au seuil entre le monde qu’il connaît et qu’il ne connait pas.

Il s’agit peut-être de quitter la maison pour la première fois de sa vie ou de faire quelque chose qu’il a toujours eu peur de faire.

Cependant, le seuil se présente, cette action signifie l’engagement du héros dans son voyage.

Il entre pour la première fois dans le monde spécial de son histoire.

C’est le moment où l’histoire prend son envol et l’aventure commence.

Le ballon monte, la romance commence, l’avion ou le vaisseau spatial décolle, le train de wagons roule.

Dorothy part sur la route de brique jaune.

Le héros est maintenant engagé dans son voyage … et il n’y a pas de retour en arrière.

 

6. Tests, alliés, ennemis

Sorti finalement de sa zone de confort, le héros est confronté à une série de défis plus difficiles qui le mettent à l’épreuve de différentes manières.

Des obstacles sont lancés sur son chemin; Qu’il s’agisse d’obstacles physiques ou que des personnes décident de contrecarrer ses progrès, le Héros doit surmonter chaque défi.

Le héros a besoin de savoir à qui on peut faire confiance et qui ne peut pas.

Il peut gagner des alliés et rencontrer des ennemis qui, chacun à sa manière, contribueront à le préparer aux plus grandes épreuves à venir.

C’est à ce stade que ses compétences et / ou ses pouvoirs sont mis à l’épreuve et que chaque obstacle auquel il est confronté nous aide à mieux le comprendre.

Le héros est obligé de se faire des alliés et des ennemis dans ce monde si particulier, et de passer certains tests et défis de sa formation. 

 

7. Approche de la grotte la plus profonde

La caverne la plus profonde peut représenter beaucoup de choses dans l’histoire du héros, comme un lieu réel dans lequel se trouve un terrible danger ou un conflit intérieur auquel le héros n’avait jusqu’à présent pas eu à faire face.

À mesure que le héros approche de la grotte, il doit effectuer les derniers préparatifs avant de faire le dernier saut dans le grand inconnu.

Au seuil de la caverne la plus profonde, le héros peut à nouveau faire face à certains des doutes et des peurs qui ont fait surface pour la première fois lors de son appel à l’aventure.

Il lui faudra peut-être un peu de temps pour réfléchir à son parcours et à la route périlleuse qui l’attend afin de trouver le courage de continuer.

Ce bref répit aide le public à comprendre l’ampleur de l’épreuve qui attend le héros et à intensifier la tension en prévision de son test ultime.

Le héros arrive enfin dans un endroit dangereux, souvent au fond de la terre, où l’objet de sa quête est caché.

Dans les récits arthuriens, la chapelle Périlleuse est la chambre dangereuse où le chercheur trouve le Graal.

Dans de nombreux mythes, le héros doit descendre en enfer pour retrouver un être cher ou dans une grotte pour combattre un dragon et gagner un trésor.

C’est Thésée qui entre dans le labyrinthe pour faire face au Minotaure.

Parfois, c’est juste le héros qui entre dans son monde onirique pour faire face à ses pires craintes … et les surmonter.

 

8. Épreuve suprême

L’épreuve suprême peut être un test physique dangereux ou une crise intérieure profonde à laquelle le héros doit faire face pour survivre ou pour le monde dans lequel il vit.

Que ce soit pour faire face à sa plus grande peur ou à son ennemi le plus meurtrier, le héros doit faire appel à toutes ses compétences et à ses expériences accumulées sur le chemin menant à la grotte la plus intérieure afin de surmonter son défi le plus difficile.

Ce n’est que par une forme de « mort » que le héros peut renaître, expérimentant une résurrection métaphorique qui lui confère en quelque sorte le plus grand pouvoir ou la plus grande perspicacité nécessaires pour accomplir son destin ou atteindre la fin de son voyage.

C’est le point culminant de l’histoire du héros et où tout ce qui lui est cher est mis en jeu.

S’il échoue, il mourra ou vivra, sachant qu’il ne sera plus jamais comme avant.

C’est le moment où le héros touche le fond.

Il fait face à la possibilité de la mort, au bord du conflit avec une bête mythique.

Pour nous, le public qui se tient à l’extérieur de la grotte et qui attend la victoire émerge, c’est un moment noir.

C’est un moment critique dans toute histoire, une épreuve au cours de laquelle le héros semble mourir et renaître.

C’est une source majeure de la magie du mythe du héros.

Ce qui se passe, c’est que le public a été amené à s’identifier au héros.

Nous sommes encouragés à expérimenter le sentiment de mort imminente avec le héros.

Nous sommes temporairement déprimés, puis nous sommes ravivés par le retour du héros après sa mort.

 C’est la magie de toute excursion dans un parc d’attractions bien conçu.

Space Mountain à DisneyLand donnent l’impression aux passagers de mourir, et le fait de survivre à un tel moment est un vrai frisson.

C’est aussi l’astuce des rites de passage et des rites d’initiation aux fraternités et aux sociétés secrètes.

L’initié est obligé de goûter la mort et de faire l’expérience de la résurrection.

Vous n’êtes jamais plus vivant que lorsque vous pensez que vous allez mourir.

 

9. Récompense

Après avoir vaincu l’ennemi, survécu à la mort et surmonté son plus grand défi personnel, le Héros est finalement transformé, sortant du combat comme une personne plus forte et souvent récompensée.

La récompense peut prendre différentes formes: un objet de grande importance ou de grande puissance, un secret, une connaissance ou une perspicacité accrues, voire une réconciliation avec un être cher ou un allié.

Quel que soit le trésor qui puisse faciliter son retour dans le monde ordinaire, le héros doit rapidement mettre de côté ses célébrations et se préparer pour la dernière partie de son voyage.

Après avoir survécu à la mort, battu le dragon, tué le Minotaure, le héros s’empare maintenant du trésor qu’il est venu chercher.

Parfois, il s’agit d’une arme spéciale, comme une épée magique, ou d’un jeton, comme le Graal ou un mélange permettant de soigner le pays blessé.

Parfois, l’épée est un savoir et une expérience qui s à une plus grande compréhension et à une réconciliation avec des forces hostiles.

Le héros peut régler un conflit avec son père ou avec sa sombre Némésis.

 

10. Le chemin du retour

Cette étape du voyage du héros représente un écho inversé de l’appel à l’aventure dans lequel le héros devait franchir le premier seuil.

Maintenant, il doit rentrer chez lui avec sa récompense, mais cette fois, l’anticipation du danger est remplacée par celle de l’éloge et peut-être de la justification, de l’absolution ou même de l’exonération.

Mais le voyage du héros n’est pas encore terminé et il aura peut-être encore besoin d’une dernière poussée dans le monde ordinaire.

Le moment qui précède l’engagement du héros dans la dernière étape de son voyage peut être un moment où il doit choisir entre son objectif personnel et celui d’une cause supérieure.

Le héros n’est pas encore sorti du bois. Certaines des meilleures scènes de chasse se produisent à ce stade, alors que le héros est poursuivi par les forces vengeances à qui il a volé l’élixir ou le trésor.

 

11. Résurrection

C’est le point culminant dans lequel le héros doit avoir sa dernière et la plus dangereuse rencontre avec la mort.

La bataille finale représente également quelque chose de beaucoup plus grand que l’existence même du héros, son résultat ayant de lourdes conséquences sur son monde ordinaire et la vie de ceux qu’il a laissés.

S’il échoue, les autres vont en souffrir, ce qui non seulement pèse plus lourd sur ses épaules, mais dans un film, saisit le public de sorte qu’il se sente lui aussi dans le conflit et partage les espoirs, les craintes et les appréhensions du héros.

En fin de compte, le héros réussira, détruira son ennemi et émergera de la bataille purifiée.

Le héros émerge du monde spécial, transformé par son expérience.

On assiste souvent à une répétition de la simulation de mort et de renaissance de la phase 8, alors que le héros fait à nouveau face à la mort et survit.

Chaque épreuve lui vaut un nouveau commandement sur la Force. Il est transformé en un nouvel être par son expérience.

 

12. Le retour avec l’élixir

C’est la dernière étape du voyage du héros au cours duquel il retourne chez lui dans son monde ordinaire, un homme transformé.

Il aura grandi en tant que personne, appris beaucoup de choses, fait face à de nombreux dangers terribles et même à la mort, mais il attend maintenant avec impatience le début d’une nouvelle vie.

Son retour pourrait apporter un nouvel espoir à ceux qu’il a laissés, une solution directe à leurs problèmes ou peut-être une nouvelle perspective à prendre en compte par tous.

La récompense finale qu’il obtient peut être littérale ou métaphorique. Cela pourrait être un motif de célébration, de réalisation de soi ou de fin des conflits, mais quoi que ce soit, cela représente trois choses: le changement, le succès et la preuve de son parcours.

Le retour à la maison signale également le besoin de résolution pour les autres acteurs clés de l’histoire.

Les sceptiques du héros seront ostracisés, ses ennemis punis et ses alliés récompensés.

En fin de compte, le héros reviendra à son point de départ mais les choses ne seront clairement plus jamais les mêmes.

Le héros revient dans son monde ordinaire, mais son aventure n’aurait aucun sens s’il ne rapportait pas l’élixir, un trésor ou une leçon du monde spécial.

Parfois, il ne s’agit que de connaissances ou d’expérience, mais à moins qu’il ne revienne avec l’élixir ou une aubaine pour l’humanité, il est condamné à répéter l’aventure jusqu’à ce qu’il le fasse.

Beaucoup de comédies utilisent cette fin, comme un personnage insensé refuse d’apprendre sa leçon et s’embarque dans la même folie qui l’a mis dans le pétrin en premier lieu.

Parfois, l’avantage est un trésor gagné dans la quête, ou dans l’amour, ou simplement en sachant que monde spécial existe et peut être survécu.

D’autres fois, c’est tout simplement que je rentre à la maison avec une bonne histoire à raconter.

 

En résumé 

Le héros est introduit dans son monde ordinaire, où il reçoit l’appel de l’aventure.

Il est réticent au début mais est encouragé par le vieux sage ou la vieille femme sage à franchir le premier seuil, où il rencontre des épreuves et des aides.

Il atteint la caverne la plus profonde, où il endure l’épreuve suprême.

Il s’empare de l’épée ou du trésor et est poursuivi sur le chemin du retour dans son monde.

Il est ressuscité et transformé par son expérience.

Il retourne dans son monde ordinaire avec un trésor, une bénédiction ou un élixir au profit de son monde.

Comme pour toute formule, il y a des pièges à éviter.

Suivre les directives du mythe de manière trop rigide peut conduire à une structure rigide, non naturelle, et le danger d’être trop évident.

Le Mythe du Héros est un squelette structurel qui doit être masqué avec les détails de l’histoire individuelle, et la structure ne doit pas attirer l’attention sur elle-même.

L’ordre des étapes du héros, tel qu’il est donné ici, n’est qu’une des nombreuses variations.

Les étapes peuvent être supprimées, ajoutées et radicalement remaniées sans perdre leur pouvoir.

Ce qui compte, ce sont les valeurs du mythe.

Les images de la version de base – de jeunes héros à la recherche d’épées magiques d’anciens sorciers, de dragons maléfiques dans des cavernes profondes, etc. – ne sont que des symboles et peuvent être modifiées à l’infini pour correspondre au récit.

Le mythe est facilement traduit en drames, comédies, romans ou aventures d’action contemporains en substituant des équivalents modernes aux figures et accessoires symboliques de l’histoire de héros.

Le vieux sage peut être un vrai chaman ou un sorcier, mais il peut aussi être n’importe quel type de mentor ou d’enseignant, de médecin ou de thérapeute, un patron bienveillant, un ami ou juste, un parent, un grand-père, etc.

Les héros modernes ne sont peut-être pas entrés dans des cavernes et des labyrinthes pour combattre leurs bêtes mythiques, mais ils entrent dans une caverne la plus profonde en allant dans l’espace, au fond de la mer, dans leur esprit ou dans les profondeurs d’une ville moderne.

Le mythe peut être utilisé pour raconter l’histoire d’une bande dessinée la plus simple ou le drame le plus sophistiqué.

Il grandit et mûrit à mesure que de nouvelles expériences sont essayées dans son cadre de base.

Changer le sexe et l’âge des personnages de base ne fait que le rendre plus intéressant et permet de tisser entre eux des réseaux de compréhension toujours plus complexes.

Les caractères de base peuvent être combinés ou divisés en plusieurs figures pour montrer différents aspects de la même idée.

Le mythe est infiniment flexible, capable de variation infinie sans sacrifier toute sa magie.

 

Comment appliquer la structure narrative du Voyage du Héros au marketing ?

Le storytelling est le moyen le plus efficace de diffuser un message mêlant faits, mythes et sentiments.

Les meilleurs spécialistes du marketing le savent.

Si vous associez les conseils que je vous ai donné dans l’article sur le Storytelling et la structure du Voyage du Héros, vous verrez de grandes améliorations sur vos histoires.

Mais ne l’oubliez pas, ce n’est pas vous le héros.

Le client est le héros !

Mais pour ça, vous devez connaître votre avatar client (ou personna!).

Si vous pensez de cette façon vous avez toutes les chances d’écrire une histoire qui touche votre lecteur au plus profond de lui-même.

 

Recevez quotidiennement des astuces de copywriting et de stratégies d'emailing pour augmenter rapidement votre Chiffre d'Affaires:

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir mes emails quotidiens. Aucun spam, aucune vente de données.

Share on linkedin
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Published inCopywriting

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre Audit Gratuit

Pour recevoir votre audit gratuitement, remplissez le formulaire :

Confirmation

Vos réponses ont bien été prises en compte. Vous recevrez un message de confirmation dès que j'en aurai pris connaissance.

De plus, pensez à ajouter l'adresse email damien@damiennogaret.com à vos contacts pour recevoir tout mes emails.