Suite à un précédent mail où je vous expliquais comment faire pour créer des articles en réutilisant vos emails, j’ai reçu une question de Thomas :

« Faut-il penser au SEO dès l’écriture des emails pour les optimiser en articles ? « 

La réponse va vraiment dépendre de votre volonté.

Si vous voulez les diffuser comme des articles, vous pouvez y penser dès l’écriture.

Cependant, il y a une technique SEO que vous pouvez utiliser qui est très facile à mettre en place.

Vous partez de vos mots-clés.

Il vous en faut au moins trois.

Et vous allez les placer à un endroit précis.

Le premier mot clé vous le placerez dans le titre de votre email/article.

Le deuxième dans le début de votre article et le dernier à la fin de celui-ci.

Pourquoi cette méthode ?

Quand les bots de Google passeront sur votre page ils vont analyser ses mots clés.

Ils vont donc parcourir tout votre article.

De cette façon, il va « comprendre » que votre article renvoie bien les mots-clés dont vous parliez dans les « tags ».

Vous voyez, c’est simple.

Il y a, évidement, d’autres façon d’optimiser le SEO de vos emails.

Mais quand vous écrivez tous les jours, vous n’êtes pas obligé de toutes les implanter.

Testez-en plusieurs et vous verrez lesquels fonctionnent le mieux pour votre startup.

Parfois, à trop vouloir en faire, on fait mal.

Et Google vous pénalisera.

Il y a une limite à ne pas franchir.

Avec cette simple méthode et avec l’écriture quotidienne, vous verrez que vos articles commenceront leur ascension.

Et plus vous serez lu, plus vous grimpez vers la place #1.

C’est un cercle qui peut être vertueux si on respecte bien les régles.

J’aurai l’occasion de revenir sur des techniques SEO aussi simple à mettre en place.

Vos concurrents n’ont qu’à bien se tenir.

Damien

Recevez quotidiennement des astuces de copywriting, persuasion et de stratégies d'emailing pour augmenter rapidement vos revenus:

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir mes emails quotidiens. Aucun spam, aucune vente de données.

Share on linkedin
Share on facebook
Share on google
Share on twitter