Je suis fragile, mais je me soigne.

     Aujourd’hui l’anti-fragilité est un terme que de nombreuses personnes connaissent – sans forcément avoir lu le livre de Nassim Nicholas Taleb. Ce terme m’était totalement inconnu il y a encore quelques jours.

     Mais en me posant quelques questions et en fouinant sur internet, j’ai découvert ce concept et je m’y suis intéressé. J’ai compris que selon la définition de l’auteur… je suis fragile.

Que ma situation professionnelle l’est.

Que ma santé l’est.

Bref, ma vie est fragile.

     Non pas dans le sens où « la vie ne tient qu’à un fil »… mais dans le sens où si je subis un choc, rencontre une difficulté majeure ou un stress important, il y a de forte chance qu’il se passe de nombreux changements négatifs dans ma vie.

     Pourquoi ? Parce que jusqu’à maintenant je n’ai pas vraiment choisi de vivre une vie intentionnelle. Mais plutôt une vie par défaut – si on reprend l’idée développée par Jean-Charles Kurdali.

     J’avance dans ma vie sans intention concrète. Je travaille pour un salaire, le salaire pour payer les charges et subvenir aux besoins de ma famille et je subviens à leurs besoins pour leur bien-être. Évidemment, c’est mon rôle. Cette vie-là, je l’ai choisie à un moment et j’assume l’entièreté de ces décisions. Je ne regrette pas. Ce que je regrette, c’est de ne plus prendre de décisions intentionnelles. Je prends des décisions, certes… mais pour prendre des décisions, sans me demander ce que je veux vraiment : Je me contente de répondre aux besoins essentiels. 

     Quand tu réalises ça et que tu n’as que 30 ans. Tu te dis : « Pu*** de mer** ! Il faut que je fasse quelque chose pour changer ça. »

     Tu penses à tes rêves inassouvis, à ces jobs que tu rêvais de faire il y a une dizaine d’années en arrière et tu sais que ce n’est pas impossible de les réaliser. Tu dois vouloir changer de vie intentionnellement. 

De te construire intentionnellement la vie de tes rêves et non par défaut.

De devenir plus fort face aux épreuves.

Et seulement en te construisant ce type de vie que tu pourras devenir anti-fragile.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.