Skip to content

Copywriting : Le secret des maîtres copywriters pour écrire une page captivante

Pour s’assurer que leur page de vente est captivante et convaincante, les maitres copywriters utilisent une technique appelée «le fil d’or» – une technique que la plupart des copywriters usuels ne font pas.

Lorsque vous appliquez le secret du fil d’or, vous saisissez instantanément l’attention de votre prospect et le contraignez à lire votre page de vente/emails jusqu’à la fin.

Et à ce point, il est tellement persuadé par vos mots qu’il (presque) n’a pas d’autre choix que d’acheter votre produit.

Comment fonctionne le fil d’or

En tant que copywriter qui comprend les secrets fondamentaux de l’écriture d’une puissante page, vous savez que les gens n’achètent pas de produits et de services pour ce qu’ils sont.

Ils achètent pour l’émotionnel et les besoins qu’ils satisferont… ce que nous appelons le «complexe de base» d’un prospect.

Une page convaincante fait appel aux émotions du prospect – lui fait croire, dans son instinct, que votre produit / service peut soulager les peurs qui le tiennent éveillé la nuit… ou satisfait les rêves qui remplissent sa tête pendant la journée.

Une page convaincante fait appel à son cerveau droit, la partie du cerveau qui fonctionne sur un niveau intuitif, émotionnel.

Lorsque vous avez tissé un appel émotionnel tout au long de votre page – du titre au dernier mot de la dernière page – vous avez utilisé le fil d’or pour le faire.

Voici un exemple.

Disons que vous vendez un complément nutritionnel pour homme qui améliore la fonction de la prostate et brûle aussi les graisses. (Je viens de voir une pub pour un produit du genre juste avant l’écriture de l’article…)

Le complexe principal de votre client potentiel (actif, âgé de 61 ans, homme marié) est constitué de peur, d’embarras, de vanité et de fierté.

Donc, vous lui feriez la promesse que ce supplément saura éliminer ses craintes sur tous les problèmes de santé que la prostate peut causer.

Il n’aura pas à s’inquiéter d’être gêné par les symptômes qui troublent les hommes avec ce problème.

Vous auriez aussi promis que quand il ira dans la rue, les femmes vont regarder son corps soigné et son sourire, tandis que d’autres hommes de son âge vont être jaloux.

Maintenant, le fil d’or n’est pas juste sur le tissage de votre promesse tout au long de la page (bien que ce soit important).

Il s’agit de faire appel directement aux émotions et leur perspectives.

Voici la différence.

Si vous vendez un magazine financier, votre principale promesse pourrait d’expliquer comment faire pour avoir des tonnes d’argent.

Mais faire des tonnes d’argent n’est pas un appel émotionnel.

C’est beaucoup plus un appel intellectuel, cerveau gauche.

D’autre part, les avantages que l’argent apporte ont quelques attachements émotionnels très forts: fierté («je l’ai fait!»), vanité (« Je suis meilleur que les autres gars qui ne l’ont pas fait! »), sécurité («Je ne serai pas obligé de manger de la nourriture pour chat à la retraite!»), sexitude («Je suis riche – et les femmes pensent que les hommes riches sont sexy! ”), et beaucoup d’autres.

Ce que vous avez tissé à travers la page, ce sont des émotions en liens avec la promesse – ces appels à la perspective les peurs, l’ego, les joies et les désirs – qui composent le fil d’or.


Comment le fil d’or peut casser

 

Cependant, si vous ne faites pas attention, le fil d’or peut casser – surtout lorsque vous écrivez une page plus longue.

Il n’est pas trop difficile de maintenir l’attrait émotionnel sur une page de vente de 2000 ou 4000 mots.

Mais c’est quand vous entrez davantage dans l’écriture d’une longue page – 5000, 6000, 7000 mots – que le fil émotionnel peut aller faiblir ou casser.

Particulièrement quand vous entrez dans le plus important, et que la partie de votre preuve est centrée sur l’intellectuel plutôt que l’émotionnel, sur le cerveau gauche plutôt que le cerveau droit.

Revenons au complément nutritionnel masculin…

En essayant de prouver que le supplément fonctionne vraiment, il est facile de s’enliser en citant des preuves scientifique et médical.

Ou en parlant du fonctionnement de la prostate.

Ou en donnant un mini-cours en biochimie.

Maintenant, tous ces aspects de la preuve peuvent être très important.

Mais s’ils se mettent en travers du fil d’or, vos prospects perdront de l’intérêt pour ce que vous avez à dire et ils arrêteront de vous lire.

Et n’achèteront pas le produit.

La clé est de fabriquer la section de preuve (et, bien sûr, la lettre de vente complète) de sorte que vous portiez votre appel aux émotions à travers elle.

Parfois de façon flagrante.

Parfois subtilement.

Comme Michael Masterson explique, en utilisant cette technique signifie localiser le noyau de votre prospect – ses besoins émotionnels – clairement, et faisant appel régulièrement et subtilement… du titre à la signature au dernier mot.

Lors de la rédaction de votre premier brouillon, il vous sera important de faire des pauses pour vous recentrer et ne pas perdre le fil.

Il peut être très facile de perdre le fil de ce que nous écrivons à y être trop plonger.

Et si vous voulez écrire un texte qui vende vraiment, vous devez trouver et réparer ces sections où vous le perdez.

En vous relisant encore…

… et encore.

 

Quand le fil d’or échoue

 

Voici trois techniques pour trouver des «zones à problèmes»…

… et des conseils sur la façon de les réparer.

Premièrement: Faites attention à ce que vous ressentez lorsque vous écrivez.

Si vous vous sentez plein d’ondes positives, vos chances de produire un texte captivant seront grandes.

Si vous vous ennuyez et que vous sentez que vous avez un coup de mou, votre lecteur s’ennuiera également.

Conseil: arrêtez d’écrire lorsque cela se produit.

Pensez à ce que vous essayez de dire et comment cela se rapporte à votre promesse et noyau complexe des émotions.

Prenez des notes si vous pensez avoir une idée de génie.

Lorsque vous comprendrez comment ramener le texte dans l’émotion principale que vous essayez de transmettre, vous retrouverez une énergie renouvelée… en vous-même mais surtout dans vos écrits.

Deuxièmement: Après que vous soyez fini avec votre premier brouillon, laissez le texte reposé pendant 48 heures ou plus.

Revenez dessus et lisez-le encore.

Comme je vous l’ai dit précédemment, à force d’avoir la tête dans le guidon on finit par perdre le chemin qu’on devait suivre.

Conseil : Marquez les endroits où vous perdez tout intérêt.

Vous saurez que cela se produit lorsque vous vous retrouvez simplement à lire des mots au lieu de ressentir leur impact.

Retournez à chacun de ces endroits.

Demandez-vous comment il concerne l’émotion et le besoin du prospect.

( Ce peut-être une bonne idée au départ de vous faire lire par des amis sincères et authentique, surtout si vous vous sentez incapable de le faire correctement vous-même)

Par exemple, disons que vous vendez une pilule à base de plantes pour femmes.

Vous constatez que vous avez laissé tomber le fil d’or dans la section où vous donnez des preuves, où vous discutez du rôle joué par le cortisol dans la prise de poids chez les humains.

La section est trop technique, aussi sans émotion.

Pour ramasser le fil d’or ici, vous décidez de parler de cortisol en termes de soulagement dans la perspective de la culpabilité qu’elles peuvent ressentir au sujet de leur poids.

Vous vous concentrez sur cela… sur le soulagement de la culpabilité… et non sur la myriade d’études cliniques sur le cortisol.

La clé de tout le processus est d’être honnête avec vous quand écrivez votre texte.

Enfin: une fois que vous avez corrigé votre page, email ou je ne sais quoi d’autres, demandez à quelqu’un d’autre de le lire.

Pour savoir s’il reste d’autres points à corriger et de vous dire où son intérêt est à la traîne.

 

Quand le fil d’or ne peut pas être réparé 

Vous ne serez pas toujours en mesure de réparer un fil d’or cassé ou mou.

Lorsque cela se produit, vous devez couper le mou pour resserrer votre texte et qu’il soit plus puissant.

Lorsque vous faites cela, vous renforcez instantanément votre page.

Mais qu’en est-il de toutes ces idées merveilleuses dans les parties que vous avez coupées ?

Regardez attentivement chacun de ces passages.

Relisez le passage où vous l’avez retiré dans le texte principale – et si vous sentez que sa suppression affaiblit entièrement votre texte de vente – remettez-le.

Parfois il vaut mieux un coup de mou passagé, plutôt qu’un texte affaiblit dans sa totalité.

Encore une fois, il faut être honnête avec vous-même.

Comme l’a dit Stephen King « Tuez vos chéries ».

C’est compliqué à faire simplement parce que vous avez passé plusieurs heures à écriture et à rechercher des informations sur votre produit…

… Mais ça ne signifie pas que vous devez l’utiliser.

Ce n’est pas non plus parce que vous avez eu du mal à écrire un passage que vous devez le garder.

Surtout si ça affaiblit le texte.

Le résultat: une page de vente ou un email plus fort. Plus de ventes. Un meilleur jour de paie.

Et pour en apprendre plus sur l’art d’écrire des textes persuasifs :

Recevez quotidiennement des astuces de copywriting, persuasion et de stratégies d'emailing pour augmenter rapidement vos revenus:

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir mes emails quotidiens. Aucun spam, aucune vente de données.

Share on linkedin
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Published inCopywriting

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre Audit Gratuit

Pour recevoir votre audit gratuitement, remplissez le formulaire :

Confirmation

Vos réponses ont bien été prises en compte. Vous recevrez un message de confirmation dès que j'en aurai pris connaissance.

De plus, pensez à ajouter l'adresse email damien@damiennogaret.com à vos contacts pour recevoir tout mes emails.